Quand on rend l’accouchement humain

10259230_10203733545521806_7482307203178204660_o

La beauté quelques heures après sa naissance

L’accouchement, c’est personnel ! On le vit toutes différemment, chaque témoignage est différent et on a toutes des attentes qui divergent. C’est peut être ça le point commun de tous les accouchements. Drôle de paradoxe.

Si chaque accouchement est différent, les personnes entourant la future maman doivent s’adapter, réajuster et ce à chaque fois. L’accouchement, c’est rarement idyllique, surtout pour un premier où on a beau avoir tout lu on ne sait pas à quoi s’attendre. Ma fille, mon accouchement, rien ne s’est passé comme je l’imaginais et pourtant… Je n’ai aucun regrets. Tout ce que je sais c’est que j’ai choisi une maternité à visage humain, mes choix ont été respectés, on a été respecté. Mon accouchement, c’était la vie !

J’ai eu de la chance, même si à la base je ne voulais pas de péridurale et que j’ai fini par la réclamer le mercredi matin, jamais (et suivant ce que j’avais demandé), les sages femmes sont venues me la proposer d’ailleurs, le dosage était vraiment minime car si je n’avais plus la grosse douleur terrible je ressentais mes contractions et la sage femme n’avait pas besoin de me dire quand pousser. J’ai tout ressenti. On a respecté mon choix, on m’a laissé faire une grande partie du travail à domicile en faisant des allers retours à la mater pour contrôler que tout allait bien, on ne m’a pas harnaché au lit avec le monito, on m’a laissé prendre un bain dans la salle de travail, on m’a laissé marcher me déplacer, on m’a laissé boire et manger et comme le travail avançait lentement (les contractions ont commencés le dimanche matin, la princesse est née le mercredi midi), on m’a même laissé aller faire les magasins avec ma mère z’hom et les contractions (et j’en menais pas large chez H&M plan de campagne). Oui, je ne voulais pas être surmédicalisée, même si le travail était long (77h au total et 7h de péri) on ne m’a pas parlé de déclenchement, ou de percer la poche des eaux, tant que bébé allait bien on laissait faire les choses parce que c’était ce qu’on voulait. Z’hom a pu m’assister tout le long on était que nous et la sage femme au moment de l’accouchement, on nous a laissé mettre de la musique et nous relaxer, j’ai pu attraper ma fille et la hisser sur mon ventre, la puer est arrivée juste pour lui mettre le petit capteur au pied et elle est repartie, on nous a laissé notre puce 2h en peau à peau avec une longue tétée de bienvenue avant de lui faire les premiers soins et de l’habiller, tout ça directement dans la salle d’accouchement pour qu’on ne soit pas séparée. Le séjour s’est déroulé dans la même veine, on nous a laissé tranquille, on ne nous a pas stressé, on m’a aidé à allaiter.

Oui, j’ai eu un accouchement humain, un accouchement intime et c’était merveilleux … Si c’était à refaire, je ne changerai rien…

Demain ça fera 7 mois que j’ai accouché, 7 mois que je suis devenue mère et les souvenirs sont bien présents. Merci à la Clinique de Vitrolles que je ne peux que recommander, merci à Anne Sophie ma super Sage femme qui m’a si bien accompagnée. C’était il y’a presque 7 mois que j’ai rencontré ma fille et c’était merveilleux. L’accouchement, c’est quelque chose qui nous appartient, c’est une partie de nous qui donne naissance à quelqu’un d’autre. L’accouchement c’est aller vers l’inconnu, l’accouchement ça se respecte, quelque soit les décisions de la mère.

Et la princesse est née sur cette musique 

Publicités

5 réflexions sur “Quand on rend l’accouchement humain

Par ici les mots doux =)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s