Autour des vaccins.

Little baby get an injection

Qu’on le dise, je suis pour la vaccination. Pour la vaccination utile, pour la vaccination comme acte civique afin nous protéger ainsi que de protéger les autres, de ces maladies graves qu’on a réussi à éradiquer grâce à la vaccination.
Mais, la vaccination, intensive, abusive injustifiée me pose problème. Celle qui incite les parents à survacciner leurs petits bouts sous l’œil accusateur des pédiatres qui culpabilisent ceux qui refusent certains vaccins controversés.
Je fais partie de ces parents qui réclament ardemment l’infanrix Quinta. Je refuse que l’infanrix hexavalent comprenant la souche contre l’hépatite B soit administré à ma fille. Je déplore cette rupture de stock de l’infanrix Quinta qui nous met nous parents face à un dilemme, qui nous mets d’ailleurs plus ou moins hors là loi car si 3 des valences de ces vaccins sont obligatoires les autres ne le sont pas. Car si la vaccination est importance la démesure est dangereuse.
Dans le cadre de mes études, parce que je suis amenée à travailler dans le milieu médical j’ai moi même dû à contre cœur me faire vacciner contre l’hépatite B, vaccin polémique qui reste quand même lié à pas mal de pathologies neuros, mais passons. Le rapport bénéfice risqué est non négligeable, je ne suis pas à l’abris de rencontrer des patients infectés je ne suis pas à l’abris d’un accident d’exposition au sang. Oui, en tant que soignante ce vaccin est pour moi, une protection.
Pourquoi donc, je refuse ce vaccin pour ma fille?
Il faut d’abord regarder oú et comment s’attrape l’hépatite B mais surtout quelle est la population dite à risque… Les enfants n’en font pas partie.
Non ce n’est pas à la crèche que ma fille va avoir des rapports sexuels non protégés ou qu’elle risque d’échanger des seringues préalablement infectées. Meme si l’hépatite B s’attrape par voie salivaire, avec une prévalence de 1,9% pour les enfants. J’estime que je ne mets pas ma fille en danger (sachant que la contamination par voie salivaire n’est vraiment pas la plus répandue)
Je préfère laisser à ma puce le choix, oui une fois ado elle pourra choisir en lui présentant les pour, les contres elle décidera si oui ou non elle voudra ce vaccin, d’ici là la science aura progressé nos connaissances sur les effets secondaires du vaccins aussi et au delà de ca les recommandations ne seront plus forcément les mêmes. Chez nous, on a décidé d’attendre.
Ce n’est pas un non définitif c’est plutôt le refus de faire des choix qui pourraient avoir une incidence grave, dans le doute, je préfère la faire vacciner plus tard.
Aujourd’hui on contraint plus ou moins des parents à vacciner leurs enfants contre une maladie qui n’est pas « une maladie infantile » pour donner des sous aux labos mais à côté de ça , et parce que celui là rapporte moins le BCG n’est plus obligatoire, et la tuberculose elle revient en force.
Chacun est libre de faire ses choix d’évaluer à sa hauteur, à son niveau si oui ou non tel ou tel vaccin est nécessaire pour son enfant. Mais je trouve que mettre des parents face à la rupture de l’infanrix Quinta, et de proposer à la place innocemment le meme avec l’hépatite B en plus (genre c’est un pack cadeau) c’est de la malhonnêteté intellectuelle, pas tout le monde n’a malheureusement accès à certaines informations médicales, les choix ne sont plus libres et éclairés.
Chez nous on attendra que l’infanrix Quinta revienne sur le marché, en espérant que ce soit rapide.

Bon début de weekend à tous 🙂 et promis le prochain article sera un peu plus marrant

Publicités

2 réflexions sur “Autour des vaccins.

  1. bonjour moi je suis pareil que vous pour tou ce ke vous avez dit sur les vaccins mais le vaccin infanrix quinta sera pas dispo avant l’anner prochaine donc je suis indesise sur le faite de retarder autan les vaccin de ma fille donc je c pas koi faire donc si ya kelkun qui pourrai me conseiller

    merci d’avance lilou

    J'aime

  2. Bonjour, Je suis tout à fait pareille!! Et du coup, sur les conseils de ma pédiatre, j’ai carrément demandé à une amie belge de me le prendre en belgique, où il est disponible sans l’hépatite B. En Italie et Suisse aussi il est dispo. Par contre, je ne suis pas d’accord par rapport au BCG… En effet, les cellules souches de la tuberculose ayant muté, il faut savoir que le vaccin actuel ne protège pas de la tuberculose. Et ma pédiatre qui travaille avec l’hôpital necker m’a carrément dit que les enfants vaccinés étaient plus résistants au traitement contre la tuberculose actuelle que les enfants non vaccinés! Aussi j’ai décidé de ne pas faire le bcg à mon loupiot. Mais bien sûr, ils me le demandent pour la crèche, donc je ne sais plus quoi faire!

    J'aime

Par ici les mots doux =)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s